Un dimanche qui inspire !

‘Dimanche Respir’… Arny a trouvé un joli nom pour son accueil, une fois par mois, des citadins désireux d’échapper à la pollution physique  – et parfois psychique – de la ville.

Son vaste domaine boisé s’ouvre largement pour la promenade, la découverte ou le contact de la nature, le farniente au soleil, souvent généreux dans ce coin de l’Essonne. Enfants et adultes s’y sentent vite comme dans une maison de famille où l’on vient sans façon, ouvert à la rencontre, prévue ou inattendue. Car les amis de nos amis sont là aussi, vite acclimatés !

Une centaine de personnes étaient présentes lors de mon dernier dimanche Respir, en début d’automne.

Pour le pique-nique, autour d’une table ombragée, deux amis parisiens perdus de vue depuis longtemps, un étudiant africain nouveau venu, un jeune couple des environs avec son premier bébé… Nous avons tous dégusté un énorme gâteau maison, apporté par une habituée des lieux, accompagnant le café offert par nos hôtes de l’équipe d’Arny. On fait connaissance, des liens se tissent. Puis chacun choisit une activité proposée – ou pas. Personnellement j’ai découvert au potager la permaculture, une méthode simple d’enrichissement de la terre qui fournit des légumes bio à la saveur exceptionnelle : un potiron de trois kilos a été ma récompense de défricheuse d’une plate-bande ! Les novices étaient équipés et encouragés avec bienveillance par les jardiniers expérimentés.… Pendant ce temps, des familles participaient à un atelier, des enfants et ados se regroupaient avec des accompagnateurs pour des jeux, une causerie sur le thème ‘prendre soin’… des autres et de soi, attirait  diverses personnes. Ayant acheté un livre à la librairie en plein air de Nouvelle Cité, mon amie R. s’était installée sous un arbre pour le commencer.

C’est vraiment à regret qu’on quitte cette oasis d’amitié où chacun trouve facilement sa place, voire son rôle. Une rencontre informelle qui, plus que les belles paroles, fait vivre en direct l’esprit des Focolari qui animent discrètement ce lieu : accueil inconditionnel, attention à l’autre et confiance à chacun, joie sereine née de la simplicité et du partage.

Après les potirons, d’autres récoltes (et semailles…) sont prévues !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :