Succès des mini-chantiers

La formule des mini-chantiers a permis de faire avancer des travaux, des activités, l’entretien des lieux, l’esprit de fraternité. Elle a ravi ses participants dont Jeanine partage ses impressions (elle a participé au chantier de mai) : « Nous sommes heureux d’être là. Chaque équipe part à son chantier. J’ai aussi la joie d’être avec Françoise pour apporter le goûter aux travailleurs.
Ce sont de beaux moments : chacun raconte ou montre ce qu’il a fait.
Nous nous émerveillons de voir les changements au fur et à mesure de nos passages. Je suis aussi avec Jeannette, dans le petit jardin des plantes aromatiques. Petit à petit, il prend forme. Nous avons eu de l’aide à un moment propice pour retourner le sol. Le deuxième soir, nous avons vécu un beau moment d’échange. Une personne a commencé à donner un peu de sa vie
et chacune a pu continuer. Toutes, nous nous sommes écoutées et découvert d’autres univers, d’autres cultures, des souffrances vécues. La semaine a passé très vite. Si l’époque que nous vivons m’amène à réfléchir sur ce qui compte vraiment pour moi, ce que je trouve à Arny en fait partie. Je baigne dans un climat de bienveillance où chacun trouve sa place quel que soit son statut dans la vie de tous les jours. »

© Muriel Fleury
© Clotilde Boulet
MARIAPOLIS

Publié dans Nouvelle Cité juillet-août 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :