L’écologie intégrale nécessite une conversion intérieure

Un message vidéo du Pape a ouvert la rencontre internationale promue, dans le cadre de l’année Laudato Si’, par le mouvement des Focolari qui rassemble du 23 au 25 octobre à Castel Gandolfo, des experts, politiques, universitaires et associations afin de trouver des «solutions concrètes et immédiates» permettant une écologie intégrale. Dans son message, le Pape juge urgent d’instaurer un nouveau paradigme socio-économique plus inclusif afin de «de rompre avec la logique de l’exploitation et de l’égoïsme.»
 

«Nouveaux chemins vers l’écologie intégrale», le Pape se réjouit du thème de la rencontre organisée par le mouvement des Focolari avec l’aide du dicastère pour le Service du développement humain intégral et du mouvement catholique mondial pour le Climat. Il se félicite que ce thème «impose une vision relationnelle de l’humanité et de la prise en charge de notre monde sous différents points de vue : éthique, scientifique, social et théologique», puisque des experts de différents domaines s’exprimeront et confronteront leurs idées ces deux prochains jours.

Voir l’article sur Vatican News

Suivre le congrès (Anglais, italien,…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :