Un événement presque scandaleux

Noël est pour nous tous qui le célébrons chaque année un moment très attendu, rempli d’émotions, de joie, d’échanges.

Mais au milieu de cette atmosphère de Noël si joyeuse et festive, nous oublions souvent qu’à la base de cette fête il y a un événement mystérieux, je dirais presque scandaleux : le scandale d’un Dieu qui s’abaisse et devient homme, du Tout-Puissant qui devient un petit enfant, de l’Illimité qui entre dans les limites de la chair humaine.

Et Dieu ne le fait pas seulement par solidarité, pour être proche de nous et partager notre existence. Il entre dans la condition humaine pour nous démontrer, avec notre langage, avec nos gestes, nos émotions, sa vie même : celle d’un Dieu ; une vie capable de réparer des fractures, de guérir des blessures, de reconstruire des relations.

Il l’a fait il y a 2 000 ans et il veut le refaire aujourd’hui.

Dans un mois, le 22 janvier, nous célébrerons le centenaire de la naissance de Chiara Lubich, la fondatrice de notre Mouvement des Focolari.

Et à cette occasion, je ne peux manquer de rappeler le cœur de son message, de sa spiritualité, qui est la spiritualité de l’unité : la découverte que Jésus peut encore naître aujourd’hui, là où deux ou plusieurs personnes s’aiment « par un amour de service, de compréhension, de participation aux souffrances, aux poids, aux angoisses et aux joies de leurs frères, par un amour qui couvre tout, qui pardonne tout, cet amour typique du christianisme . »

D’où la proposition de faire de nos rapports humains la crèche, le berceau, qui accueille Jésus parmi nous ; Jésus qui veut recomposer notre monde, aujourd’hui si fragmenté.

Mon souhait, en ce Noël, est qu’il soit pour tous une fête de joie profonde, dans l’engagement à nous entraîner chaque jour afin d’attirer, par notre amour réciproque, la présence de Jésus parmi nous, lui permettant ainsi de transformer le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :