La communauté académique de Sophia en audience chez le Pape

L’exhortation de François à l’institut universitaire : « Je vous laisse trois mots, en vous invitant à continuer avec joie, vision et décision votre cheminement: sagesse, pacte, sortie ».

« Je suis content du cheminement que vous avez fait en ces douze années d’existence. Allez de l’ avant ! Le cheminement a à peine débuté» a commencé le Pape François en saluant la communauté académique de l’Institut Universitaire Sophia, qu’il a reçue aujourd’hui en audience privée. « Dans le parcours que vous avez devant vous, les points de références ne vous manquent pas : en particulier, l’inspiration du charisme de l’unité d’où votre Université est née, et également, les lignes que j’ai tracées dans la Constitution apostolique Veritatis gaudium, dans laquelle votre projet académique et formatif veut se refléter. Mais aussi, votre participation à la préparation et aux développements du Pacte Éducatif Global va dans cette direction ».

A l’audience, qui a eu lieu le 14 novembre dernier dans la salle du Consistoire, ont participé le Cardinal Giuseppe Betori, Archevêque Métropolite de Florence et Grand Chancelier de l’Institut, la doctoresse Emmaus Maria Voce, Vice Grande Chancelière de l’Institut et Présidente du Mouvement des Focolari, l’ entière communauté académique de l’Institut Universitaire Sophia, une représentation du groupe de travail d’ « anthropologie trinitaire » du CELAM et les professeurs du futur siège local de « Sophia » en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

« Je vous laisse trois mots, en vous invitant à continuer avec joie, vision, et décision votre cheminement : sagesse, pacte, sortie » leur a dit le Pape François.

La Sagesse qui, a expliqué le Saint Père, illumine « tous les hommes », avec lesquels « nous sommes appelés à cheminer ensemble ». Le Pacte, parce qu’ « il est la clé, à la fois de la création et de l’histoire », « le Pacte entre Dieu et les hommes, le pacte entre les générations, le pacte entre les peuples et les cultures, le pacte, – dans l’école – entre les professeurs et les apprenants et aussi les parents, le pacte entre l’homme, les animaux, les plantes et jusqu’aux réalités même inanimées qui font que notre maison commune est belle et bigarrée ». Le Pape François a invité la communauté académique de Sophia à vivre ce pacte afin d’ « ouvrir les routes du futur à une civilisation nouvelle qui embrasse dans la fraternité universelle, l’humanité et le cosmos ». Et à la fin, « sortie » : « Nous devons apprendre avec le cœur, avec l’esprit, avec les mains, à « sortir du campement » – comme le dit la Lettre aux Hébreux (13,13) – afin de rencontrer, justement, là, dehors, le visage de Dieu dans le visage de chaque frère et de chaque sœur ».

Au terme de l’audience, Piero Coda, Recteur de l’Institut, a commenté : « Nous sommes reconnaissants vis-à-vis du Pape François qui a apprécié la participation d’étudiants issus des cinq continents et aussi de différentes traditions religieuses, et notre engagement à ne pas regarder du balcon mais à « mettre les mains à la pâte » afin de cheminer en tant que protagonistes sur les voies nouvelles de la fraternité ».

L’audience avec le pape François arrive après seulement quelques jours après la cérémonie d’inauguration de l’année académique 2019/2020 (lundi 11 novembre 2019), avec la remise du doctorat h.c. en Culture de l’Unité au philosophe et théologien, le Professeur Juan Carlos Scannone S.J., représentant de la « théologie du peuple » et professeur du jeune séminariste Jorge Mario Bergoglio.

Tamara Pastorelli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :