Nantes – Ciao popi

C’est une fête particulière ce dimanche 22 septembre où les communautés Focolari du grand Ouest sont venues saluer les focolarini de Nantes avant leur départ, avec chants, musiques et prises de parole empreintes de reconnaissance et de remerciements. Un voile de mélancolie aussi il faut bien le dire, car le focolare masculin de Nantes se referme, après vingt années de présence. Aujourd’hui des besoins se font sentir en d’autres points du globe et Éric part au focolare d’Alger. Christian va à Paris mettre ses compétences dans l’aspect du Rouge au service de l’Œuvre. Jean-Paul se dirige sur Marseille vers un focolare « à rythme adapté ». Ainsi se concrétise cette orientation nouvelle vers un unique focolare masculin en France avec plusieurs lieux de vie et des engagements différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :