Un repas pour Jérusalem

« A quand le repas Focolari ? ». C’est avec cette question qu’Hélène termine de nous raconter comment s’est passé le traditionnel repas du voisinage qu’elle organise chaque année pour les familles de son entourage. Cela sans renoncer au repas hebdomadaire qu’elle prépare depuis 15 ans pour des personnes plutôt seules qui aiment bien se retrouver à la paroisse pour un moment convivial et de partage. En plus, juste deux jours avant, Hélène s’était offerte de préparer 500 sandwiches pour …  Peut-on imaginer que tout cela a été mis en acte par une femme de 80 ans ? Mais Hélène, tempérament fort et décidé d’une vraie marseillaise, a son secret : l’amour de Dieu qu’elle traduit en amour du prochain!

Quant au « repas Focolari » il s’agit aussi d’une tradition annuelle et cette fois il n’y a pas de doute : tout ce que l’on pourra recueillir par la vente des tickets sera destiné au projet de construction à Jérusalem du Centre pour l’Unité et la Paix.

L’idée est lancée et la date fixée. Bien sûr Hélène n’est pas seule : la petite communauté de Marseille s’active : des aides cuisinières, une équipe pour préparer les tables et embellir la salle paroissiale, d’autres pour le service, quelqu’un pour la projection et la présentation du film sur le projet de Jérusalem et nous sommes prêts, le 8 juin, à accueillir les hôtes. 55 personnes arrivent : c’est la joie de se rencontrer à nouveau, ou de se connaître pour la première fois… en tout cas le climat de famille est vite là !

Tout le monde est parti heureux, touché par la découverte de la vie d’unité qui se construit au Moyen Orient ; et les 1200 Euros et plus que nous avons pu recueillir, nous donnent la joie de pouvoir placer notre brique pour concrétiser ce centre, source d’unité que Chiara avait rêvé il y a 60 ans !   

La communauté de Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :