La joie rayonnante de Chiara Luce

Le 15 mars dernier, en l’église de Boufféré, 200 personnes de toutes générations ont entendu le témoignage plein d’espérance de la maman de Chiara Luce Badano et de deux de ses amis, Chicca et Franz Coriasco. Morte à 18 ans d’un ostéosarcome en 1990, cette jeune Italienne a été béatifiée en 2010. Magnifique soirée de carême – complétée par des chants de louange – à l’initiative d’un doyenné de Vendée et d’un groupe de jeunes.

La maman raconte avec simplicité l’enfance de sa fille, sa découverte de l’Ideal de Chiara Lubich à 10 ans, l’arrivée imprévisible de la maladie à 17 ans… Chiara Luce choisit de dépasser sa souffrance pour l’offrir au Christ. Au fur et à mesure que ses forces diminuent, tout est occasion pour elle de poser des actes concrets d’amour pour ses proches. « Je n’ai plus rien – dit-elle lorsqu’elle est clouée au lit – mais il me reste le cœur, et avec lui, je peux encore aimer. » Chicca raconte l’amitié des deux ados, leur vie avec leur groupe de Gen 3, le partage des expériences, l’essayage de la robe blanche avec laquelle Chiara Luce voulait être enterrée : « Elle avait choisi Jésus comme l’unique époux de sa vie ». Franz, agnostique, dit combien la passion de Chiara Luce pour un Dieu « abandonné » l’interroge et le fascine. Ce visage-là de Dieu le rejoint, il le reconnaît dans les souffrances du monde. La soirée se poursuit par un temps d’échange et les participants sont invités à écrire une intention de prière, qui sera ensuite déposée sur la tombe de Chiara-Luce, à Sassello (nord de l’Italie).

Les trois témoins ont aussi été interviewés par deux radios, à Nantes et en Vendée. La veille, au focolare féminin de Nantes, ils ont apporté leur témoignage lors d’une soirée très chaleureuse, puis le 15 au matin, dans un lycée de Nantes devant plus de 250 élèves de seconde, étonnamment captivés. La maman a assuré ces jeunes que Chiara Luce était parmi eux et leur transmettait le flambeau, ainsi que sa fille l’avait fait à ses amis avant de mourir.

M. Chenu et M.N. Chilaud

Franz Coriasco est l’auteur de : Chiara Luce, 18 ans d’une vie lumineuse, Nouvelle Cité, 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :