Vers la rencontre mondiale des familles à Dublin

Brenda Drumm

Le Pape sera présent avec les familles réunies à Dublin les 25 et 26 août. Il est l’hôte le plus attendu. En réalité, écrit Brenda Drumm dans un long article publié par l’Observateur Romain, la Rencontre mondiale des familles « a eu dès le début, la touche personnelle du Pape : c’est lui qui a choisi l’Irlande pour l’accueillir, et a indiqué le thème des travaux :’’L’Évangile de la famille : joie pour le monde’’;et, surtout, il nous a donné l’exhortation apostolique Amoris laetitia comme document clé avec lequel nous confronter. Et lorsque, le 21 mars, François nous a annoncé sa venue, le débat s’est centré sur ce que sa visite signifiera pour les fidèles, pour les familles et les jeunes, pour l’Église et pour le peuple. Le Pape passera la plupart du temps ici en Irlande, avec les familles, et avec les personnes qui vivent en marge de la société. Et, toujours avec les familles au centre de ses intentions, il s’est réservé une pause de prière au sanctuaire mariale de Knock ».

Reproposé avec la fréquence de tous les trois ans, l’événement, qui est organisé par le Ministère du Saint Siège pour les Laïcs, la Famille et la Vie, réunit des familles du monde entier afin de faire la fête, de prier, et de réfléchir ensemble sur l’importance du mariage comme fondement de la vie personnelle, de la société et de l’Église. La rencontre s’articulera , après l’inauguration officielle le 21 août, avec un congrès de trois jours, pendant lesquels il y aura des programmes diversifiés pour les jeunes et pour les adultes et du spectacle pour les enfants, le tout aboutissant dans le partage d’expériences de foi avec la présence du Pape. La plus grande partie du programme se déroulera à Dublin, tandis que d’autres événements qui y sont liés, y compris l’accueil, auront lieu sur tout le territoire irlandais.

Le nombre des participants à l’événement, selon Drumm, est parlant : « La réponse des gens a été incroyable. Déjà depuis longtemps, tous les tickets nécessaires pour les événements au programme ont été réservés : 37 000 pour le congrès pastoral, 77 000 pour le Festival des familles, 45 000 pour la visite à Notre Dame de Knock, 500 000 pour la messe de conclusion. Nombre à l’intérieur duquel on peut lire des données intéressantes : des familles de 116 pays arriveront en Irlande, pour un total d’environ 15 000 participants internationaux ; des milliers de familles convergeront à Dublin, de tout le pays. Ils seront environ 6 000, les jeunes d’âge inférieur à 18 ans, et 10 000, les volontaires engagés pour assurer la réussite de la rencontre. Mais derrière les chiffres, ce sont des personnes : familles du monde entier qui se réunissent pour célébrer leurs joies et pour discuter sur quelques-uns des nombreux défis affrontés dans un monde qui change rapidement ». Et il continue : « Le Pape François sait parfaitement cueillir la réalité de la vie de famille d’aujourd’hui, avec les difficultés de chaque jour. Il comprend que comme parents, nous faisons quotidiennement de notre mieux l’un pour l’autre et pour nos enfants, et comprend aussi que les familles ne sont pas parfaites ».

Qu’est-ce que la famille pour le Pape François ? Drumm rappelle : « ‘’L’hôpital le plus proche, la première école pour les jeunes, la meilleure maison pour les personnes âgées’’. Et si même ‘’il arrive que les assiettes puissent voler’’, le Pape nous rappelle ‘’combien notre vie de famille serait plus heureuse si nous comprenions l’importance des paroles ‘’s’il te plaît’’, ‘’merci’’ et ‘’excuse’’. Le Pape reste passionnément convaincu que la famille continue à être ‘’une bonne nouvelle’’ pour le monde. Il croit que dans les réalités souvent complexes et désordonnées de la vie familiale moderne, la grâce et l’amour de Jésus-Christ sont vivants dans une galaxie d’actes quotidiens de gentillesse, de tendresse, de générosité et de fidélité, souvent vécue héroïquement entre l’immense fragilité humaine et les bouleversants défis sociaux. Dans une société facilement encline à la violence, la famille continue à tenir ensemble, nos vies et le monde lui-même ».

Les citations de l’article de Brenda Drumm, responsable médias et communication de l’IMF 2018, sont tirées de l’Observateur Romain, du 27 juillet 2018, page 8.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *