Vivre ensemble en Paix – Marseille

Aujourd’hui 16 mai, nous avons vécu la journée internationale du vivre ensemble en Paix promue en décembre dernier par l’ONU à l’initiative du Cheikh Bentounes et de son ONG AISA

A Marseille j’ai pu collaborer avec différentes associations. C’est avec cet humus typiquement marseillais fait d’agnostiques, de communistes, de musulmans et de l’enseignement catholique que je représentais par l’intermédiaire de mon travail que nous avons construit ce projet ensemble en conjuguant nos différences pour la bonne cause.

Et l’on s’est retrouvé petits et grands autour de la « Bonne Mère » basilique emblématique de Marseille, ouverte sur la méditerranée depuis plus de 800ans, qui a le pouvoir extraordinaire de rassembler TOUS les marseillais (croyants chrétiens, musulmans…. et non croyants….

(Et aujourd’hui à cause du match de l’équipe marseillaise qui aura lieu ce soir… nombreux étaient les pèlerins supporters de l’équipe qui sont venus mettre un cierge à la Bonne Mère – une piété populaire qui est collée sur la peau de ces Marseillais !)

Et nous, nous étions là pour le vivre ensemble en paix. La présence inattendu et pleine de signification du Consul d’Algérie en fin de matinée nous a rempli de joie. Il nous a rejoint sur le parvis de la Basilique ND de la Garde Il  a voulu ainsi signifié  par sa présence son désir pressant d’arriver ensemble à vivre en Paix

Tous mes élèves présents étaient pratiquement tous musulmans et pour beaucoup Algériens. Une maman aussi algérienne était là pour nous accompagner et a ressenti une grande joie, une vraie reconnaissance publique de son identité – chose qui est parfois bien compliqué à Marseille car ces familles ne parlent pas toujours bien le français, et surtout n’ont aucune reconnaissance sociale puisqu’ils ne travaillent pas.

Après des activités ludiques pour les enfants de mon école et la visite guidée par une professionnelle du tourisme marseillaise, les enfants ont lu à deux voix – musulmane et catholique – des prières pour la paix, puis des poèmes qui invitent à ne pas rester les mains croisées et à travailler pour la paix de nos amis agnostiques

Et à midi le Time Out un peu exceptionnel parce que toutes les cloches de ND de la Garde qui n’avaient pas sonner depuis de nombreuses années se sont mis à sonner pendant 3 minutes, nous nous sommes donner la main, enfants, adultes, passants et avons prier en silence et personnellement pour la paix dans une sérénité et une atmosphère qui paraissaient toute divine à la façon de Marie… nous avons ensuite applaudit avant de nous quitter et de nous donner rendez-vous l’année prochaine beaucoup plus nombreux.

Le consul s’est engagé personnellement à collaborer à la préparation de 2019 et  le Directeur de l’enseignement catholique ce matin même, en réunion avec les 54 chefs d’Etablissement privés de Marseille a invité à être présent l’année prochaine et les associations humanistes ne seront pas en rade non plus.
Voilà une toute petite collaboration née du grand désir de réaliser au nom de Chiara l’unité de la famille humaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *