Redonner à Noël son vrai sens festif : une action Œcuménique à Nice

Depuis le grand événement Œcuménique niçois « Chrétiens en Fête » en Mai 2016, des liens se tissent peu à peu entre diverses Eglises.  Gérald, un ami d’une Eglise Evangélique, très marqué par son contact, alors qu’il était adolescent, avec les Focolari,  nous entraîne à vivre « Préparer Noël 2016 en Famille » ensemble – son Eglise et le Mouvement des Focolari –. Un très beau moment de partage sur le chemin vers la lumière de  ce Noël.

Noël 2017 nous mène vers d’autres perspectives. Ce samedi 9 Décembre, avec quelques personnes d’âges divers de la communauté locale,  nous voici en route vers la grande Place Massena portant dans nos bras beaucoup d’Enfants Jésus en plâtre emballés  avec un message qui s’intitule : « Noël, mais où est Jésus ? ». Nous rejoignons les amis du collectif chrétien « Un en Christ » qui cette fois-ci regroupe la Communauté catholique étudiante, des Eglises Evangéliques de Nice ainsi que notre mouvement.

Sous un soleil radieux, une grande effervescence jaillit sur la place et dans ses environs : le marché de Noël, le Téléthon, la hâte de préparer Noël avec l’achat des cadeaux… Dans ce climat, nous expérimentons les sentiments de Chiara Lubich traversant une ville suisse dans les années 80 et s’exprimant ainsi : « Ce monde souvent riche s’est emparé de la Fête de Noël avec tout ce qui l’entoure et a ‘délogé’ Jésus ! ». Alors à côté de nos amis chrétiens qui chantent, offrent des ballons gonflés portant une phrase biblique et un autre message, engagent un dialogue avec les passants qui s’arrêtent, nous offrons l’Enfant Jésus aux personnes, surtout des familles et leurs jeunes enfants qui sont les plus réceptifs ; mais il y aura aussi cette maman heureuse de pouvoir en faire cadeau à son enfant handicapé, cette fillette de 10 ans qui ne connaît pas du tout Jésus mais qui écoute et repart avec Lui, cet étudiant Ukrainien orthodoxe heureux de l’emporter, cette famille albanaise chrétienne touchée par cela et également ces familles musulmanes, qui reconnaissent en Lui le prophète, et veulent aussi amener la figurine comme signe de fraternité inter – religions. Ne cachons pas que de nombreux passants le refuseront. Mais nous sentons que l’important est de rester signe d’amour en les saluant.  

Les conclusions de nos messages « … nous voulons trouver une place à Jésus et rappeler à tous Celui que l’on fête à Noël ! » ou «  Que Son Amour illumine les yeux de votre cœur et tout votre foyer ! » permettront peut être à certaines personnes rencontrées de se rapprocher davantage du vrai sens de Noël.

Et ce n’est pas fini, dimanche 17 décembre, à la suite de notre temps Focolari « Préparer Noël en famille » rendez-vous pour voir ensemble le film « L’étoile de Noël », une séance spécialement réservée par le collectif chrétien dans un grand cinéma niçois. Séance suivie d’un goûter et  d’un partage inter – Eglises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *