Blois : Assemblée Diocésaine 30 septembre 2017

9Les Focolari ont été invité à présenter leur témoignage, lors de l’assemblée diocésaine de Blois le samedi 30 septembre, en présence des fondateurs d’un éco-village et de deux membres des fraternités missionnaires paroissiales du Chemin Neuf.

Mgr Batut souhaite redynamiser le diocèse marqué par une forte déchristianisation. Il a invité les catholiques à réfléchir sur la création de pôles d’alliance. S’inspirant des premières communautés chrétiennes, ces pôles d’alliance s’appuient sur une vie fraternelle, sont ancrés dans la vie de la parole de Dieu, et s’ouvrent à la mission.

Environ 1000 personnes étaient présentes à cette assemblée, qui fut très participative avec des carrefours, des remontées de travaux de groupe et ensuite l’étude dans chaque paroisse des concrétisations possibles.

Son idée est de faire vivre à toute l’église diocésaine une transformation de l’intérieur grâce à ces pôles d’alliance. Les modalités précises sont encore à définir, et les trois témoignages étaient là pour donner des idées et faire connaître des expériences qui s’en rapprochent.

En tant que Focolari, nous avons essayé de répondre aux questions suivantes qui ressortaient de la lettre pastorale de Mgr Batut : Comment vivre et incarner la Parole de Dieu ? Comment recueillir les fruits de cette vie de la Parole ? Comment rendre visibles des communautés de foi qui mettent la communion au premier plan ? L’histoire de l’idéal et les expériences vécues par la communauté de Tours ont permis d’illustrer les points de la spiritualité par des faits concrets.

Une table ronde s’en est suivie, avec des questions variées : comment en tant que Focolari vous vivez l’ouverture aux autres ? Quel est votre lien avec les non-croyants ? Quelle place a Marie dans votre mouvement ? Comment et pourquoi vous vous êtes engagés ?

Un interview sur RCF Loire et Cher sera aussi diffusé sur les ondes…

Les Focolari sont présents dans le diocèse depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, outre l’engagement fort de Jean-Marc et Lucienne Beaufils, au sein de la Pastorale de la santé, différents groupes Paroles de Vie existent et un « café de l’amitié » a été initié par deux membres, un catholique et un musulman, créant des liens fraternels dans un quartier populaire dit « difficile ». Ils auront sûrement à donner une forte contribution pour la réussite de cette dynamique diocésaine.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *