Semaine œcuménique: “cheminer ensemble”

La 59ème édition de la Semaine Œcuménique organisée par le Mouvement des Focolari à Castelgandolfo (Rome), du 9 au 13 mai, “se situe – souligne le Patriarche œcuménique Bartholomée 1er dans son message d’ouverture – au carrefour de l’histoire, au croisement des mémoires, au point de rencontre de l’œcuménisme et de l’engagement social de l’Église ».

59° SETTIMANA ECUMENICA - “CAMMINADO INSIEME. CRISTIANI SULLA VIA VERSO L'UNITA'"C’est depuis 1962 que Chiara Lubich, après ses premiers contacts avec  des chrétiens de diverses Églises, les invitait à se connaître, en leur proposant la Spiritualité de l’Unité comme base commune, afin de se reconnaître frères et sœurs en Christ. C’est ce que souligne Maria Voce, qui relit les cinq « impératifs » formulés dans le document catholico-luthérien intitulé « Du conflit à la communion », élaboré en vue des 500 ans de la Réforme. « Ce sont des impératifs – dit-elle – qui à mon avis ne concernent pas seulement les luthériens et les catholiques, mais qui peuvent être vécus par des chrétiens de toutes les Églises… en vue d’un engagement œcuménique bénéfique ». Un souhait partagé, lors de son intervention, par l’évêque émérite Christian Krause, qui fut Président de la fédération luthérienne mondiale.

59° SETTIMANA ECUMENICA - “CAMMINADO INSIEME. CRISTIANI SULLA VIA VERSO L'UNITA'"Parmi les messages de salutation, celui du Président du Conseil Pontifical pour l’unité des chrétiens, le cardinal Kurt Koch: « L’expérience de l’œcuménisme de la vie nous montre que l’unité grandit “en cheminant ensemble” et que cheminer ensemble signifie qu’on vit et qu’on réalise déjà l’unité ».

Ces journées se sont déroulées dans un climat de dialogue, de connaissance et d’accueil réciproques, de prière, de partage d’expériences de l’Évangile vécu dans la perspective de l’unité et de l’ouverture à l’autre, en expérimentant la beauté de l’Église  du Christ où des chrétiens mettent en pratique le cœur de l’Évangile : l’amour réciproque.

Un moment attendu : celui de la prière pour l’unité, dans les catacombes de Saint Sébastien à Rome, où l’on prononce le «Pacte d’amour réciproque » (Jn 13, 34) pour « porter ce témoignage vécu entre nous dans nos communautés, dans nos pays, dans nos sociétés ». Beaucoup évoquent la Pentecôte.

Mais tout cela a un fondement: Jésus en croix qui crie “pourquoi”. Jésus crucifié et abandonné qui a pris sur lui toute division, s’il est reconnu et aimé – selon les intuitions et les expériences vécues  de Chiara Lubich – est la clé qui ouvre l’unité avec Dieu et avec les frères.

Rev. Martin Robra - 20170512-171829 - © CSC Audiovisivi – Caris Mendes

Rév. Professeur Martin Robra (CEC)

De touchantes expériences de vie en témoignent. Comme l’exprime dans son message vidéo le Révérend Olaf Fykse Tveit,  Secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises de Genève (CEC). Entre autres, il rappelle tout ce qui avait déjà été dit dès 1925 : « Plus nous nous rapprochons de la croix, plus nous nous rapprochons entre nous chrétiens ».

Les interventions de quelques théologiens de diverses Églises ont aidé à comprendre cette réalité, parmi eux le Rév. Professeur Martin Robra (du CEC) : « Si nous gardons Jésus abandonné au milieu de nous tandis que nous marchons ensemble tout au long de notre pèlerinage, nous apprendrons ensemble à revisiter le passé qui nous sépare et voir  plus clairement où Dieu veut nous conduire comme disciples du Christ ».

D’autres exposés à caractère théologique, ainsi que des expériences vécues, ont permis d’approfondir le lien entre l’unité et Jésus abandonné dans la spiritualité de l’unité et de partager les fruits de ce style de vie œcuménique.

Le mot “dialogue” a été décliné à plusieurs voix comme un puissant instrument d’unité par Jesús Morán, coprésident des Focolari et par le rév. Vasile Stanciu, roumain orthodoxe.

59° SETTIMANA ECUMENICA - “CAMMINADO INSIEME. CRISTIANI SULLA VIA VERSO L'UNITA'"
Mgr Brian Farrell, secrétaire du Conseil Pontifical pour la promotion de l’unité entre les chrétiens, met en valeur l’apport et la fidélité de Chiara Lubich et des Focolari à l’Église Communion. Sans oublier l’encouragement du Pape François qui, au cours de l’audience générale du 10 mai, exhorte publiquement les participants à la semaine œcuménique « à poursuivre sur la voie commune de l’unité, du dialogue et de l’amitié entre les religions et les peuples ».

En conclusion, le Métropolite Gennadios Zervos d’Italie et de Malte, du Patriarcat œcuménique,  a fait participer l’assemblée à l’expérience de communion vécue entre le Patriarche Athénagoras et Chiara Lubich : « Ils ont ouvert la porte de la réconciliation entre les Églises d’Orient et d’Occident et personne ne peut plus la fermer », a-t-il affirmé.

59° SETTIMANA ECUMENICA - “CAMMINADO INSIEME. CRISTIANI SULLA VIA VERSO L'UNITA'"Dans ce contexte Gennadios a offert à la Présidente du Mouvement des Focolari, une « Médaille historique », en signe de gratitude pour tout ce que « le charisme d’amour et d’unité de Chiara a fait dans l’histoire et continue de faire encore aujourd’hui pour ouvrir des chemins de réconciliation et de dialogue entre les Églises et dans le monde ».

“Nous avons beaucoup construit ensemble. Maintenant il s’agit d’accélérer le pas, afin que la communion soit pleine et visible ». C’est ainsi que Maria Voce exprime  la vitalité et l’engagement d’un cheminement qui se poursuit ».

Lire aussi: Intervista a Maria Voce

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *