Nantes : la politique autrement

Les journées de Nantes consacrées à l’activité politique des élus et des citoyens ont rassemblé près de 40 personnes les 25 et 26 mars 2017. En cette période d’effervescence qui précède les élections, les participants ont pris le temps de comprendre, de relativiser et d’essayer de se positionner dans une activité qui, somme toute, fait partie de notre vécu à tous.
Vincent Bourguet, ancien maire de Redon et enseignant en philosophie a posé son regard sur ses mandats de conseiller municipal, d’adjoint et de maire. Il s’est dit attaché à l’amateurisme en politique au sens strict d’amateur, de celui qui aime et qui ne fait pas ça pour autre chose. Sa définition de la politique c’est de définir le bien commun, de le défendre contre les « méchants » et d’avoir une attention particulière pour les pauvres.
Le programme s’est poursuivi avec une séquence sur le débat en politique puis par une autre sur l’accueil des réfugiés avec le témoignage de nantais engagés. Il s’est prolongé en s’attardant sur l’important texte des évêques de France publié en octobre 2016 et par quelques écrits de Chiara Lubich et d’Igino Giodani. Chaque séquence comportait un temps d’échanges et de débat.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *