Protection des mineurs, Lutte contre la pédophilie.

Le 12 avril 2016, la Conférence des Évêques de France a publié de nouvelles mesures afin de lutter contre la pédophilie dans l’Eglise : http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/textes-et-declarations/419160-lutter-contre-la-pedophilie-nouvelles-mesures/).

Toute institution éducative peut être confrontée aux agissements à caractère pédophile de certains de ses membres avec ses conséquences désastreuses sur les victimes.

Le mouvement des Focolari en France n’a pas été épargné par cette réalité.

Une Commission pour la Protection des Mineurs a été mise en place en 2012. Elle a édicté un règlement, en lien avec les lignes directrices internationales du mouvement des Focolari. Elle a une double mission de formation et de prévention

Cette commission s’est dotée en 2015 d’un « Organe de Vigilance». Celui-ci est composé de deux médecins et d’un avocat qui ont pour mission de recueillir toute information et d’être à l’écoute d’éventuelles victimes.

Si vous êtes concerné(e) directement ou si vous rencontrez une personne pouvant l’être, contactez : ecoutedevictimes@focolari.fr

Ceci dit, il est important de rappeler l’existence du 119 (n° national de l’Enfance en Danger accueil gratuit 24h/24, 7j/7) et l’obligation de contacter la police ou la gendarmerie en cas de faits graves.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Célestin Mutshipayi Kalubi dit :

    Très belle expérience qui peut nous aider aussi au Congo Kinshasa où malgré la promulgation en 2009 pour la protection de l’enfant, nous assistons toujours à des violences sexuelles sur les enfants et les femmes et ce, malgré la promulgation d’une autre loi en 2006 sur les violences sexuelles. L’expérience française pourra nous être d’une grande importance. Merci pour votre service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *