Paris le 1er mai, quand la musique et le jeu nous unissent

 

Le vendredi 1er mai, nous nous sommes retrouvés avec une quinzaine de jeunes des Focolari pour marquer le début de la Semaine monde uni qui, dans le monde entier, met en exergue des actions ou des lieux où se vit la fraternité.
LP1120802e monde uni était présent déjà entre nous, puisque nous représentions six nationalités. La présence de trois Afghans, invités par l’une d’entre nous travaillant dans une association d’accueil des réfugiés, nous a beaucoup touchés. Nous nous étions donné la consigne de ne pas trop les questionner sur leur vie privée, qui pour beaucoup a été marquée d’événements très durs. C’est donc autour de la musique que nous avons tout naturellement commencé nos échanges. Autour d’une chanson des Pow Wow, nous avons bâti une véritable chorale internationale. P1120809Puis les Afghans nous ont chanté quelques chants de leur pays, et nous avons continué l’échange culturel autour de la danse, afghane puis bretonne. L’après-midi s’est terminé par des jeux de cartes, autre langage universel. Un des jeunes Afghans présent nous a dit être très heureux aujourd’hui, ajoutant que c’était la première fois qu’il se sentait ainsi depuis qu’il était arrivé en France. Et de conclure : « Ce soir je retourne en enfer. » Malgré ces situations très douloureuses, que nous avons pu davantage toucher du doigt, restait dans le cœur de chacun la joie d’avoir donné et partagé amour, joie et paix le long de cette journée. Et rendez-vous est déjà pris pour une prochaine rencontre, cette fois autour d’un ballon de foot.

Anne-Cécile

pour les Jeunes pour un monde uni de Paris

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *