STRASBOURG – « La Fraternité ressource pour la vie politique »

« La révolution française a donné naissance à trois principes ‘’ Liberté Égalité Fraternité ‘’. Mais seulement deux d’entre eux ont parcouru leur chemin politique. Liberté et Égalité ont donné naissance à des institutions, jusqu’à créer deux systèmes opposés, en lutte, le capitalisme et le socialisme. L’absence de la fraternité est comme la variable qui manque dans une équation qu’on ne pourra donc pas résoudre. »

C’est par ces mots que Antonio Baggio a introduit son intervention lors du dîner débat à Strasbourg, le 15 novembre dernier. Plus de 50 personnes, élus municipaux, employés de la fonction publique, enseignants, étudiants et citoyens y ont participé, heureux de la perspective riche de promesses qui s’ouvrait devant eux, fruit de 10 années de recherche universitaire. Apparaissait clairement le rôle essentiel qu’est appelé à jouer la fraternité dans l’action politique et l’élaboration plus harmonieuse de la vie de la cité.

Antonio Baggio, enseignant de philosophie politique à l’université Sophia de Loppiano (Italie), a profité de son voyage en Alsace pour se rendre sur la tombe de Jacques Maritain, à Kolbsheim. Là, il fut accueilli par le maire de la commune où sont conservées les archives de ce philosophe chrétien promoteur de la pensée du « personnalisme » : courant d’idées fondé sur la personne, 3e voie située entre le collectivisme et l’individualisme libéral.

Michel BATT

FratPolitique2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *