Urgence Corne d’Afrique

Toujours plus pressant est le drame des 12 millions de personnes fuyant les territoires touchés par une sécheresse dévastatrice dans la Corne d’Afrique, comprenant la Somalie, le nord du Kenya, le sud de l’Ethiopie et Djibouti. Comment envoyer les aides.

De la communauté des Focolari du Kenya nous avons su l’engagement immédiat pris pour pouvoir répondre rapidement à l’appel de Benoit XVI : sauter un repas et donner l’équivalent pour aider la Somalie. Giovanna Vasquez et Flavio de Oliveiria nous écrivent :

«  Très chers tous, comme vous l’avez su par les nouvelles de la radio, de la télévision et des journaux, la Corne d’Afrique est en train de vivre une grande catastrophe humanitaire. Nos frères et sœurs ont touché le fond du puits et meurent par manque de nourriture et d’eau à cause de la sécheresse qui frappe la région. »

 

Les associations engagées sur place sont nombreuses, tandis que le Conseil Pontifical Cor Unum a envoyé au nom du Pape, une première aide de 50.000 euro, à travers l’Evêque de Djibouti et l’Administrateur apostolique de Mogadiscio, Mg. Giorgio Bertin.

Dans leur lettre, les responsables des Focolari au Kenya continuent en faisant mention d’un point fondamental de la spiritualité focolarine, qui reconnaît dans chaque drame de l’humanité un visage de Jésus sur la croix.

« Devant ce visage de Jésus Abandonné nous nous sommes demandés ce que nous pouvions faire pour soulager au moins un peu ces souffrances et il nous est venu à l’esprit de lancer une campagne que nous voulons appeler : ‘’ Sauter un repas’’ (skip a meal). Ce qui signifie se priver d’au moins un repas durant ce mois d’août et avec l’équivalent pouvoir vivre cette phrase de l’Evangile : ‘’…j’avais faim et vous m’avez donné à manger…(Mt 25,35). En vivant plus que jamais la fraternité universelle, nous vous saluons. »

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *