Monaco : 27-29mai : humanitaire et fraternité sur le Circuit du Grand Prix de Monaco

Fin mai, les Juniors pour un Monde Uni et la communauté monégasque des Focolari étaient présents sur le Circuit de Monaco pour les trois jours du 69ème Grand Prix de Formule 1. Cela fait, en effet, bientôt 20 ans que la mairie met gracieusement à disposition un emplacement dans une des rues les plus passantes, aux abords du circuit, pour un stand humanitaire dont le bénéfice est, cette année, destiné au « Fonds Monde Uni » en faveur des victimes du séisme japonais et pour la construction d’une maison en Haïti destinée à accueillir une vingtaine de familles. Depuis quelques années, cette action se fait en partenariat avec l’Association Monaco Argentine, animée par des amis qui partagent l’esprit de fraternité et d’unité des Focolari. De leur côté, le bénéfice aidera au financement d’hôpitaux pour enfants et de maisons de retraite en Argentine.

« L’an prochain, ne nous oubliez pas pour participer  à l’animation du stand », lancent en partant Gabriel, Andrea, Rodrigo, jeunes collégiens/lycéens de Monaco qui se sont joints pendant les trois jours aux Juniors pour un Monde Uni et aux membres des Focolari présents sur le stand. Sandwiches, hot dog, boissons fraiches, bière à la pression…, un menu qui plaît à beaucoup d’amateurs de Formule 1. Derrière comme devant le comptoir, dans une ambiance chaleureuse, accueillante et pleine de disponibilité, on s’active pour servir au mieux les clients. Quand il n’y a pas trop d’affluence, des liens se tissent même avec eux.

Maria Pia, 7 ans, rend la monnaie avec un tel sourire qu’on lui donne des pourboires…. qu’elle remet aussitôt dans la caisse ! Il ne faut pas non plus oublier ceux qui travaillent, dans l’ombre, à la fabrication des sandwiches, ceux qui assurent la navette entre l’atelier de fabrication et le stand et tous ceux qui ont permis la réalisation de l’opération. Pour tous, les journées commencent très tôt mais l’unité qui se construit entre tous – enfants, jeunes, adultes – fait peu à peu de nous une grande famille. Avec la joie d’avoir parmi nous, cette année, Théophane, Martin, Paul et Arthur, jeunes des Focolari venus de Lyon, Marie et Annabelle de Marseille, des amis mexicains et colombiens. Tous, « heureux d’avoir donné de leur temps pour récolter des sous qui serviront pour une cause importante ».

La fraternité dépasse notre stand. Près d’une dizaine d’associations et aumôneries catholiques ou à but humanitaire oeuvrent, comme nous, durant ce long week-end sur d’autres stands. Plusieurs membres des Focolari sont d’ailleurs engagés dans certains d’entre eux, à commencer par nos voisins, Caritas Monaco et Solidarpole (association monégasque soutenant les économies solidaires), avec qui les échanges matériels et autres ne vont pas cesser. Ou encore avec les Scouts de Monaco. Quand les sandwichs viennent à manquer, nous proposons de vendre les leurs. Le samedi soir, à l’issue d’une messe pour les jeunes et les adultes travaillant sur les différents stands, une aumônerie nous invite pour un apéritif. La fraternité a grandi pendant ces jours dans Monaco. Un avant goût d’une ville habitée par le dialogue et l’amour.

Isabelle G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *